Mercredi, 13 Décembre 2017
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Migration : des politiques et législations en Europe discriminatoires voire racistes (ONG)

UNHCR Refugees

2 mai 2017 – De façon insidieuse, des textes législatifs européens ou nationaux se révèlent discriminatoires voire racistes au détriment d’une approche protégeant les droits de l’homme et établissent des inégalités selon la provenance des migrants, estime un rapport du Réseau européen contre le racisme (Europeans Network Against Racism, ENAR).

Pour ce réseau d’ONG, il y a au cœur de ces discriminations un discours qui tend à stigmatiser les migrants et cite l’exemple de l’expression « crise des migrants ». Certes le nombre de réfugiés a significativement augmenté, 5 fois plus en 2015 que l’année précédente, mais s’il y a crise, souligne le rapport, c’est « celle l’incapacité, et plus encore du refus de l’EU et des gouvernements de répondre de façon adéquate à cette augmentation ». En résumé il s’agit d’une « crise des capacités d’accueil ».

Le flux a été géré souvent dans l’urgence sans développer de politique d’accueil à long terme et selon ENAR plusieurs pays le font sciemment pour rester des lieux de transit et ne pas avoir à intégrer ces migrants chez eux.

Le rapport s’inquiète aussi de la prolifération en toute impunité des discours de haine et de stigmatisation de certaines populations. Ces discours sont parvenus à dominer les débats sur l’immigration et en particulier sur les musulmans. Ils débouchent sur une augmentation des actes racistes, parfois violents.

Analysant les textes de loi, les déclarations publiques, les politiques en matière de gestion des migrations et d’intégration, le rapport dresse un portrait d’une Europe à plusieurs vitesses, qui se transforme en forteresse au sein de laquelle la discrimination s’est intensifiée et où le marché du travail, de plus en plus fermé, poussent les migrants à des emplois non légaux.

ENAR estime que les politiques européennes et nationales concernant les migrants doivent être basées sur les principes de solidarité et des droits de l’homme et non pas sur des considérations sécuritaires. Le réseau fait une série de recommandations à l’UE mais aussi aux Etats et aux autorités locales sur trois sujets principaux : le changement de discours et les politiques publiques, le marché du travail, la lutte contre les crimes racistes et l’accès à la justice.

Plus d’information :

Fiche d’information de la Bibliothèque d’UNRIC sur la migration

Sommet en direct et en replay

OnePlanetSummit Horizontal Card 2 FR cropped

« La terre est notre seule maison »
Avec Thomas Pesquet, astronaute français

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Colin Stewart, du Canada, Représentant spécial pour le Sahara occidental et Chef de la MINURSO (1er décembre 2017)

    Liste complète...