Samedi, 22 Novembre 2014
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Journée internationale pour la sensibilisation aux mines et l'assistance à la lutte antimines (4 avril) : le rôle crucial des femmes dans la protection de la terre

4479564824 5e87d3d8b3 z4 avril 2014 - Les femmes qui habitent dans des régions minées rencontrent de grandes difficultés et sont particulièrement affectées par la présence de mines terrestres et autres restes explosifs de guerre. Aujourd'hui les Nations Unies et la communauté internationale, célèbrent la Journée internationale pour la sensibilisation aux mines et l'assistance à la lutte antimines. A cette occasion nous rendons également hommage aux femmes qui sont de plus en plus nombreuses à s’investir dans les programmes de déminage luttant ainsi contre les effets dévastateurs et indifférenciés des mines.

 

Les mines anti personnelles, qui visent initialement les soldats, ont des effets dévastateurs sur les populations civiles et ont été interdites en 1997. Malgré cela, quinze ans après cette interdiction les zones contaminées par ces munitions explosives n’en sont pas encore débarrassées ce qui cause la mort ou mutile dix personnes par jour. Les femmes et les filles ont des besoins différents en matière de formation à la prévention des risques. Elles font face à de plus grands défis quand un membre de leur famille est tué ou blessé. En outre, leur aide est précieuse lorsqu’il s’agit d’apprendre au gens à vivre dans des zones contaminées en prenant le moins de risques possibles, ou lorsqu’il faut aider les victimes, déminer et enfin éliminer les munitions explosives.

Cette année, nous souhaitons augmenter la présence des femmes dans l'action antimines – les campagnes d’éradication, de formation à la sécurité, d’aide aux victimes et de déminage. Au-delà d’une simplement augmentation du nombre de participantes, nous voulons les faire accéder aux échelons supérieurs de l'action antimines. Les femmes sont capables de mener ces actions et d’atteindre leurs objectifs centraux qui sont un meilleur niveau de la sécurité, la reconstruction des communautés, la récupération des terres et la fin de la peur latente causée par les restes explosifs de guerre. Les femmes peuvent également amplifier les bénéfices de ce travail en renvoyant les enfants à l’école et en relançant l'activité économique. Le travail des démineur(e)s sauvent donc non seulement des vies mais également l’ensemble du tissu économique et social des régions contaminées.

Depuis l'entrée en vigueur de la Convention sur l'interdiction des mines anti- personnelles qui a été ratifiée par161 États l’émergence d’un monde sans mines est en cours. L'ONU est fière de continuer à aider des millions de personnes dans les pays touchés par les mines en organisant des campagnes d’éducation aux dangers des mines et des actions de déminage. Pourtant, ce vaste chantier est loin d’être achevé et des actions antimines menées par les Nations Unies sont encore actuellement en cours dans 30 pays.

Dans sa déclaration, le Secrétaire général Ban Ki-moon reconnaît le rôle fondamental tenu par les femmes dans la prévention des risques liés au mines ainsi que dans leur éradication. Il appelle les gouvernements à faire plus pour traiter les genres de manière égale dans leurs programmes d’action contre les mines et à mettre en œuvre la Convention sur l'interdiction des mines anti- personnelles. Le 4 avril 2014, le Secrétaire général demande à la communauté internationale de « mobiliser les ressources et les partenaires pour faire progresser notre vision d'une planète sans mines ».

Plus d'information :

 

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

Coup de projecteur

Entretien avec Kanayo F. Nwanze

Président du Fonds international de développement agricole

607074-nwanze

"Nous sommes confrontés au risque d’une nouvelle crise alimentaire en Afrique de l’Ouest".

Lire l'entretien...

news32x32 DblueNominations

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : Rapport 2014

OMD2014-FR-cover

cineonu