Vendredi, 19 Septembre 2014
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Conseil de sécurité : Eliasson demande plus de protection pour les journalistes, 30 d'entre eux étant tués chaque année

journalistes17 juillet 2013 – Lors d'une réunion mercredi au Conseil de sécurité sur la protection des journalistes, le Vice-secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson a rappelé que la liberté d'expression est un droit fondamental énoncé dans la Déclaration universelle des droits de l'homme, et le pilier de toute société viable qui se nourrit de médias indépendants et pluralistes.

 

« Au cours de la dernière décennie, plus de 600 journalistes ont été tués », a rappelé M. Eliasson, en rappelant qu'il y a à peine 10 jours, un journaliste somalien avait été assassiné. « Ce n'est malheureusement pas un cas isolé ».

 

L'an dernier, rien qu'en Syrie, 41 journalistes ont été tués. En Iraq et en Afghanistan, 108 journalistes ont été tués depuis 2006, la majorité travaillant pour des médias locaux. Les attaques dont ils sont la cible prennent aussi la forme d'enlèvements, d'intimidation et d'arrestations illégales. Les femmes journalistes sont aussi victimes de harcèlement sexuel et de viol, a affirmé M. Eliasson.

« Chaque fois qu'un journaliste est attaqué, c'est un observateur de moins pour faire respecter les droits », a souligné le Vice-secrétaire général. « Le moins que l'on puisse faire est de mener une enquête et de traduire en justice les responsables de tels actes ».

Le Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité, approuvé en avril 2012 à l'initiative de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), a pour objectif de créer un environnement libre et sûr pour les médias tant dans les situations de conflit que dans les situations de paix.

Selon M. Eliasson, la nécessité d'assurer la liberté d'expression et l'accès aux médias indépendants a été mise en exergue dans un rapport relatif au programme de développement pour l'après-2015. Si le Plan d'action insiste surtout sur la nécessité de renforcer cette protection dans certains pays, il ne faudrait pas non plus négliger cette protection dans les autres pays, a-t-il conclu.

De son côté, la Directrice exécutive d'Associated Press (AP) et Vice-présidente du Conseil d'administration du Comité pour la protection des journalistes (CPJ), Kathleen Carroll, a rendu hommage aux journalistes tués alors qu'ils faisaient leur travail.

« Chaque jour, je passe devant un large panneau édifié pour rendre hommage aux 31 journalistes tombés depuis la création de l'agence, il y a 167 ans, et j'y vois notamment les portraits de Nazeh Darwazeh, tué en avril 2003 dans à Gaza, de Sahel Ibrahim, tué dans une explosion en Iraq en 2005, d'Ahmed Hadi Naji, mort à Badgad en 2007, d'Anthony Mitchell, décédé au Cameroun dans un accident d'avion », a-t-elle déclaré.

« Aujourd'hui, la plupart des journalistes qui meurent à travers le monde ne sont pas pris dans des tirs croisés, ils sont tués à cause de ce qu'ils font », a-t-elle ajouté.

Plus de 30 journalistes sont tués chaque année et, dans la plupart des cas, les assassins ne sont pas punis. Selon les conclusions du CPJ, la plupart des journalistes sont assassinés dans leur ville natale en couvrant des sujets tels que le crime ou la corruption et, très souvent, par des gens qui les connaissent et suivent leur travail.

Nombre de dirigeants dans le monde se plaignent que les journalistes sont trop « fouineurs ». Les journalistes posent des questions ou prennent des photos qui bien souvent, ne plaisent pas aux puissants. Cependant, les journalistes représentent des citoyens ordinaires. Une attaque contre un journaliste est une attaque par procuration contre la population, a expliqué Mme Carroll.

« Aujourd'hui, le produit du travail d'un journaliste est accessible à n'importe quel citoyen, et vise, le plus souvent, à informer sur l'actualité, comme par exemple en Syrie », a-t-elle expliqué. « Ce travail enrichit aussi ce que les journalistes apprennent sur le monde tous les jours ».

Centre d'actualités ONU

 

Plus d'informations:

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

Coup de projecteur

Entretien avec Navi Pillay

Haut-Commissaire sortante des Nations Unies aux droits de l’homme

543304-Pillay

"Aucun État ne peut prétendre avoir un bilan des droits de l’homme parfait. Il y a des problèmes et des préoccupations dans tous les pays du monde".

Lire l'entretien...

news32x32 DblueNominations

  • M. Sam Kahamba Kutesa, de l’Ouganda, élu Président de la soixante-neuvième session de l’Assemblée générale (16 septembre 2014) 

  • Le Secrétaire général nomme Leonardo DiCaprio Messager de la paix des Nations Unies pour la question des changements climatiques (16 septembre 2014) 

  • Le Secrétaire général nomme Mme Judy Cheng-Hopkins, de la Malaisie, Conseillère spéciale pour l’Université pour la Paix (15 septembre 2014)


    Liste complète...

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : Rapport 2014

OMD2014-FR-cover

cineonu