Lundi, 22 Septembre 2014
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

Syrie : un conflit de nature de plus en plus sectaire selon la Commission internationale indépendante d'enquête sur la Syrie

20 décembre 2012, syria-chair2Bruxelles/Genève. La Commission internationale indépendante d'enquête sur la Syrie a publié ce jeudi sa dernière mise à jour périodique, pour la période du 28 septembre au 16 décembre 2012.


cinema32x32 DblueInterview:

 « Le rapport est très noir, il dépeint un tableau sombre du conflit dévastateur et des violations persistantes du droit international relatif aux droits de l'homme et du droit humanitaire en Syrie, aussi bien du côté du gouvernement que des groupes rebelles » a déclaré Paulo Pinheiro, Président de la Commission internationale indépendante d'enquête sur la Syrie lors d’une conférence de presse à Bruxelles ce jeudi 20 décembre 2012.

La nouvelle mise à jour de dix pages, est un rapport provisoire, mais la Commission rendra ses conclusions au Conseil des droits de l'Homme en mars 2013.

La Commission souligne la nature de plus en plus sectaire du conflit, les forces gouvernementales et les milices qui les soutiennent attaquant des civils sunnites tandis que des rapports font état de groupes armés anti-gouvernementaux attaquant des Alaouites et d’autres communautés minoritaires pro-gouvernementales, dont des Chrétiens, des Arméniens orthodoxes et des Druzes. «Nous l’avions annoncé dans les précédents rapports mais c'est devenu de plus en plus clair", a déclaré Mr. Pinheiro.

Cette mise à jour met en évidence la présence de combattants étrangers, dont certains ont des liens avec des groupes extrémistes, et la radicalisation de certains des combattants syriens anti-gouvernementaux.

Exprimant ses inquiétudes sur «l'internationalisation» du conflit, Mr. Pinheiro a réaffirmé le soutien de la Commission aux efforts de Lakhdar Brahimi, Représentant spécial conjoint de l'ONU et la Ligue arabe. « Nous pensons également que ce n'est pas une guerre où la victoire militaire est possible. La seule solution est une solution politique et diplomatique ».

La Commission, qui est composée de Mr. Paulo Sergio Pinheiro (Président), Mme Karen AbuZayd, Mme Carla del Ponte et Mr. Vitit Muntarbhorn, a été mandatée par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies pour enquêter et enregistrer toutes les violations du droit international relatif aux droits de l’homme. La Commission a également reçu pour tâche d’enquêter sur toutes les allégations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Son mandat a été récemment élargi pour inclure les « enquêtes sur tous les massacres ».

La Commission a déjà interrogé mille deux cents témoins et des victimes de violation des droits de l'homme, dont une centaine depuis la dernière mise à jour. Les enquêteurs n'ont pas été autorisés à entrer en Syrie, mais Mr. Pinheiro déclare que cela ne les a pas empêchés d’accéder à l’information sur le pays.

inFocus32x32 DbluePour plus d’information :

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

Coup de projecteur

Entretien avec Navi Pillay

Haut-Commissaire sortante des Nations Unies aux droits de l’homme

543304-Pillay

"Aucun État ne peut prétendre avoir un bilan des droits de l’homme parfait. Il y a des problèmes et des préoccupations dans tous les pays du monde".

Lire l'entretien...

news32x32 DblueNominations

  • Le Secrétaire général nomme Mme Izumi Nakamitsu, du Japon, Administratrice adjointe et Directrice de l’Unité de réaction aux crises du PNUD (18 septembre 2014)   

  • Le Secrétairel nomme M. Madgy Martinez-Soliman de l’Espagne Administrateur-assistant du PNUD chargé des politiques et de l’appui aux programmes (18 septembre 2014) 

  • Le Secrétaire général et l’Union africaine nomment M. Abiodun Oluremi Bashua, du Nigéria, Représentant spécial conjoint adjoint pour l’Opération hybride au Darfour (17 septembre 2014) 


    Liste complète...

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : Rapport 2014

OMD2014-FR-cover

cineonu