Lundi, 24 Novembre 2014
UNRIC logo - français

l'ONU dans
votre langue

La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a présenté son rapport 2012 sur les pays les moins avancés (PMA).

PMALancé ce lundi 26 novembre à Genève, le rapport de la CNUCED sur les pays les moins avancés intitulé: «Mettre à profit les envois de fonds et les compétences des diasporas pour renforcer les capacités productives » est l’occasion cette année d’approfondir la question des envois de fonds et d’analyser la contribution potentielle des migrants, ou des diasporas en général, en tant que source de financement du développement.  Il est également l’occasion de mettre l’accent sur l’importance du transfert des connaissances et de promouvoir des débouchés commerciaux et un accès aux marchés dans les pays d’accueil.

En effet, la crise économique mondiale a provoqué un ralentissement de la croissance des 48 PMA et les perspectives pour 2012 et 2013 ne sont guère meilleures. Dans ce contexte, les envois de fonds doivent donc être mis à profit pour diversifier l’économie. Les sommes rapatriées par les émigrants originaires des PMA ont été multipliées par huit entre 1990 et 2011, passant de 3.5 milliards à 27 milliards de dollars. La CNUCED estime que ces fonds devraient être mieux utilisés.

De plus, elle préconise aussi la mise en place d’un mécanisme international d’appui à travers lequel les expatriés hautement qualifiés des PMA pourraient contribuer au transfert des connaissances vers leurs pays d’origine, afin de réduire les effets néfastes de « la fuite des cerveaux » face aux avantages tirés de l’envoi de fonds. Le phénomène d’exode des compétences est très important dans les PMA, on estime qu’un travailleur qualifié sur cinq part travailler à l’étranger, contre un sur vingt-cinq dans les pays développés.

Les envois de fonds peuvent contribuer à la croissance économique et au développement des capacités productives de deux façons : par l’investissement et par le développement du secteur financier.


Pour plus d’informations sur le sujet :

 

facebook64x64 Dblue twitter64x64 Dblue
Rejoignez-nous sur
Facebook et Twitter

Coup de projecteur

Entretien avec Kanayo F. Nwanze

Président du Fonds international de développement agricole

607074-nwanze

"Nous sommes confrontés au risque d’une nouvelle crise alimentaire en Afrique de l’Ouest".

Lire l'entretien...

news32x32 DblueNominations

documents-library32x32 DblueObjectifs du Millénaire pour le développement : Rapport 2014

OMD2014-FR-cover

cineonu